A propos des pistes directes et des meulages

A propos des pistes directes et des meulages :

Objectif : favoriser les mouvements de latéralités ,, ou l’inversion des AFMP et les contacts occlusaux

Indications : voir la ligne précédente .. un exemple :

on peut etre en présence d’un enfant tout jeune et denture lactéale totale en classe I avec forte supraclusion et bloquage de tout mouvement .. il faut et il suffit de faire des pistes directes pour faire redémarrer les processus de croissance ( rappel , ce sont les excitations paratypiques des récepteurs parodontaux et articulaires qui provoquent une « réponse de croissance »)

Il s’agit de collage de composite , mis en place sur les dents lactéales : -sur la face occlusale préferentiellement en bas , pour le confort de réalisation .
-sur la face vestibulaire en cas de besoin.

Il y a plus d’indication d’apport par pistes directes que de soustraction par meulages. Ces derniers sont de toute façon très économes en tissu. On peut indiquer que l’on « gomme les points bleus »..
L’indication des meulages est toujours à intégrer dans le plan de traitement global : certains meulages primaires sont ainsi inutiles après la modification des arcades .

P. Ampen 30 Mars 2016

Ce contenu a été publié dans clinique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.