la mastication gage de santé

Pour justifier le conseil donné par Pedro Planas «  manger dur, sec, et cru » , on peut prendre référence à l’avis ci après exprimé par le Pr Michel LIMME ( université de Liège )

La Réhabilitation de la Fonction Masticatrice chez le Jeune Enfant : interception précoce des sous-développements des maxillaires

“Le développement d’une mastication physiologique fonctionnelle et attritionnelle chez le jeune enfant est une condition nécessaire à une croissance et une expansion satisfaisante des maxillaires et des arcades dentaires. Malheureusement, à notre époque, la texture des aliments et les habitudes nutritionnelles n’encouragent plus cet exercice masticatoire. Il en résulte de nombreuses situations où la mastication reste impotente, asymétrique et non attritionnelle, ce qui aboutit à des sous-développements importants des arcades dentaires avec leurs répercussions en termes d’encombrement antérieur pour l’éruption des incisives définitives mais aussi l’apparition d’occlusions inversées uni – voire bilatérales, ainsi que le développement de rétrognathies mandibulaires. La réhabilitation d’une mastication physiologique chez le jeune enfant, notamment par des meulages occlusaux et l’utilisation de plaques amovibles d’expansion à pistes de rodage selon Planas, permettent de restaurer précocement cette fonction de mastication et donc de retrouver des stimulations pour une croissance plus harmonieuse”.

Ce contenu a été publié dans clinique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.