Utilisation de l’articulateur semi adaptable pour le diagnostic de la dynamique occlusale et de la forme des arcades dentaires.

Sans titre.003Mise en place des modèles en OIM sur l’articulateur:

L’articulateur permet de disposer de modèles en plâtre  des deux arcades en occlusion et surtout , grâce a l’utilisation de l’arc facial, de positionner ces modèles en référence avec des plans faciaux . A noter que les olives auriculaires n’ont pas la même précision que la détermination de l’axe bicondylien  enregistré, référence des articulateurs adaptables. Toutefois, la précision est suffisante pour la grande majorité des cas cliniques a prendre en charge dans les cabinets.

Réglage des pentes condyliennes de l’articulateur:

La visualisation du plan d’occlusion statique référencé obtenu sera complétée par des données de la dynamique occlusale:

Méthode introduite par le Pr  Pedro Planas :

les modèles étant montés sur l’articulateur en occlusion avec les pentes condyliennes moyennes soit 30 ° , on bloque le condyle d’un coté, et on libère l’autre coté ( exemple blocage du coté droit )
On demande au patient d’effectuer un mouvement de latéralité vers la Droite, en glissant sur les surfaces dentaires , et jusqu’au bout a bout latéral.
Le praticien règle la pente condylienne du coté gauche afin que les rapports dento dentaires sur l’articulateur soient les mêmes que dans la bouche du patient.

Ce réglage simple est beaucoup plus commode que les enregistrements avec cire ou silicone . La précision de l’oeil de l’observateur est suffisante et plus facilement reproductible.

Etude de la forme d’arcades : utilisation de l’Analyseur de Symétrie DPA

Il est opportun de disposer de données sur la taille et la symétrie des arcades dentaires et la position des éléments dentaires dans les 3 sens de l’espace et par rapport a la référence des plans faciaux de symétrie. C’est ce que permet l’analyseur de symétrie DPA, accessoire de l’arc facial de l’articulateur .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mise en place:
-l’articulateur est posé sur la table, et muni de l’arc facial . On dépose la partie supérieure de l’articulateur.
-l’Analyseur est fixé sur la traverse de l’arc facial, en faisant correspondre le milieu de celle ci et le repère médian de l’analyseur.
la plaque transparente est posée sur le modèle inférieur, sur les dents les plus postérieures et sur les dents   antérieures.
l’ensemble est stabilisé.
Une photo est prise , en superposant les croix médianes , tracées sur chacune des faces de la plaque. Ceci évitera les erreurs de parallaxe.
on peut estimer a l’oeil , l’orientation des plans d’occlusion droit et gauche.

DSCF8462

La consultation de l’image des modèles montrera la position de points milieux , le développement transversal relatif d’une hemi mandibule par rapport a l’autre, la position relative des dents latérales dans le sens postéro antérieur.

On dépose l’arc facial pour remplacer le modèle inférieur par le modèle supérieur, et on refait la même opération que ci dessus, afin d’obtenir la photographie du modèle supérieur référencé aux plans faciaux.

les éléments de diagnostic seront du même ordre que ceux exposés plus haut, et permettent une lecture de l’établissement fonctionnels des anomalies, en s’appuyant sur les « Lois de Développement ».

A noter que l’orientation globale du plan d’occlusion par rapport aux structures faciales est  donnée par l’analyse céphalométrique du Pr Delaire, étude des rapports proportionnels des différents composants de la face.